regio UE GR MDRAP Tasnad fonduri_ue
Search

Ressources touristiques anthropiques

Ces ressources se remarquent par diversité, mais aussi par leur valeur scientifique et touristique. On peut différentier du point de vue typologique, structurel et chronologique plusieurs catégories :

Les vestiges archéologiques appartenant à l’époque préhistorique et à l’antiquité, leur présence fait preuve d’une longue période d’habitation. Ainsi, dans la zone de la commune de Cehal on a découvert des vestiges néolithiques: céramique de l’époque du bronze (84 pièces en bronze) dans les endroits nommés Fântâna Tătarului (La Fontaine du Tatar) et Telek, de l’époque de fer, romain et post-romain (des monnaies) à Orbău, Cehăluţ et Cehal (la Forêt de Fărăgoasa). La zone est bien connue pour les fouilles antérieures en connaissant le potentiel archéologique de la zone. Les matériaux y découverts pendant des nombreuses campagnes de fouilles sont variés et suggestifs pour cet horizon culturel. On a même réalisé un périégèse dans la zone, en suivant les zones de concentration du matériel archéologique de la surface en espérant de surprendre la zone de délimitation de l’établissement. L’établissement néolithique de Tăşnad est connu par les importantes découvertes de type Starčevo-Criş, étant le plus probable, le plus important établissement néolithique du nord-ouest de la Roumanie à ce niveau chronologique.

muzeu

Les vestiges de la période pré - féodale et féodale sont plus fréquents et présents dans le paysage. À Săcăşeni on a découvert dans le lieu-dit Huta Chiegii une vague de terre possiblement appartenant à une citadelle pré - féodale et à Cehal on garde encore la légende d’une citadelle souterraine ;

Représentatives sont les attractions religieuses, les unes construites au Moyen Âge, telle que l’Église Reformée de Tăşnad, bâtie dans la deuxième moitié du XIVe siècle dans le style gothique tardif et renouvelée ensuite à plusieurs reprises, l’Église Reformée de Pir, dans le style gothique, résultée de la prise en charge d’une église romano-catholique plus ancienne du XVe siècle et qui détient un orgue impressionnant, ensuite celle Romano-Catholique (avec la tour de 42 m hauteur, l’autel et statues en bois), l’Église Orthodoxe de Tăşnad, ainsi que les groupes d’églises (orthodoxes, reformées et romano-catholiques) rencontrées souvent dans les établissements ruraux, résidences de commune de Cehal, Săcăşeni, Santău;

Parmi les attractions à impact culturel, se détache Le Musée de la Ville de Tăşnad qui fonctionne dans une ancienne résidence noble, depuis la deuxième moitié du XVIIIe siècle, bâtie dans le style baroque, restauré ultérieurement, et déclaré monument historique. De nos jours le musée abrite une collection ethnographique aux exposants spécifiques à la région et l’une archéologique. Le Centre Culturel de Tăşnad, édifié à la première décennie du siècle passé eu initialement la destination de casino. Outre ceux-ci, on peut ajouter des anciens manoirs de la zone rurale qui s’imposent par style et taille, devenus institutions publiques, ainsi que celui de la Mairie de Săcăşeni, ou maisons et enceintes massives anciennes de quelques siècles, représentatives par le style mais aussi par le mode d’organisation dans le cadre du habitat élémentaire ;

Les agglomérations rurales avec une évolution de plusieurs siècles et leurs communautés se remarquent également par le composant de civilisation et culture rurale caractéristiques de cette région. Il y a tellement une tradition bien conservée encore des quelques activités agricoles emblématiques pour certaines localités se reflétant dans les équipements et les installations de traitement traditionnelles spécifiques. Elles sont marquées et liées aux fêtes traditionnelles, tenues à des dates ou des moments précis. Il est à noter, à cet égard, la commune de Pir, connue pour la viticulture et le paysage viticole résulté surtout du nombre impressionnant de caves, des vignobles, certains très grandes. Ils présentent l’ambiance appropriée pour organiser des dégustations pour les grands groupes de touristes, surtout d’autant plus que la variété de vin de Bokator est connu pour son bouquet et ses qualités. En ce qui concerne la culture de la vigne et le vendage il y a une fête traditionnelle, « Le Ball des Raisins » qui se tient au début d’Octobre à Pir et Cehăluţ, Săcăşeni;

La Pomiculture, particulièrement la culture du prunier caractéristique à Cehal, mais aussi à Săuca, a mené à une autre activité traditionnelle qui en provient, notamment la production de l’eau-de-vie dans des distilleries traditionnelles, nombreuses à Cehal et Săuca pouvant constituer des destination de très courte durée parmi les circuits touristiques organisés dans la microrégion. Parmi les manifestations ethno – folkloriques, on peut mentionner la fête de la communauté hongroise « Chirbai » - au dernier Dimanche du mois Juillet à Santău ou les danses roumaines et le folklore local caractéristique à la commune de Cehal.